Aventures littéraires·Parlons livres

1984, Georges Orwell

couv71075303.jpg

Editions Folio (Plus classiques), 2015. 479 pages.
Traduction par Amélie Audiberti

MA NOTE : 9,5/10

4ème de couverture:

De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d’en face.

BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de WINSTON… Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens.

Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance.
Seule comptait la Police de la Pensée.

Lire la suite « 1984, Georges Orwell »

Aventures littéraires·Parlons livres

On ne badine pas avec l’amour, Musset

on ne badine pas avec l'amour

Edition Pocket, 2005. 96 pages.

MA NOTE : 9,5/10

4ème de couverture:

On siffle sa première pièce ? Musset s’en moque, il publiera les autres pour son plaisir, insouciant d’aucune règle, sauf celle de ses caprices et de sa fantaisie douloureuse et si légère. Ce sera son  » spectacle dans un fauteuil « . C’est pourquoi on ne cessera jamais de jouer ses comédies et proverbes. Dans quel rêve, quel château, quel parc mélancolique sommes-nous ?
Le jeune seigneur Perdican devrait y épouser sa cousine Camille, mais en un instant il décide d’aimer une jeune bergère. Soudain dédaignée, Camille, qui ne croyait pas à l’amour, connaît le dépit, la jalousie, l’égoïsme de la passion. Autour d’eux, s’agitent des personnages fantoches d’une cocasserie irrésistible. Dans ce théâtre féérique, on se croise, on se déchire, on s’ennuie, on croit que tout est vain, on triche, on se désire, on souffre jusqu’à en mourir. Comme dans la vie.

Lire la suite « On ne badine pas avec l’amour, Musset »

Aventures littéraires·Parlons livres

Gargantua de François Rabelais

imageEdition Pocket (Classiques), 2009. 485 pages.

MA NOTE : 5,5/10

4ème de couverture

Pantagruel censuré, Rabelais récidive avec Gargantua, ogre démesuré et grand seigneur de Touraine dont les aventures paraissent encore suspectes aux théologiens. Monstre de paresse, abruti de religion durant son enfance, il échappe au pédantisme des « vieux tousseux » de la Sorbonne, dérobe au passage les cloches de Notre-Dame, se cultive enfin auprès de l’humaniste Ponocratès, son maître. Survient la fabuleuse « guerre picrocholine », née d’une querelle entre vignerons et boulangers tourangeaux, ou se distingue le merveilleux frère Jean des Entommeures. En récompense, le moine utopiste pourra édifier son abbaye de Thélème ou tolérance et liberté feront loi.
D’un mot, Victor Hugo définissait Rabelais :  » Son éclat de rire est un des gouffres de l’esprit.  » Lire la suite « Gargantua de François Rabelais »

Aventures littéraires·Parlons livres

Alors vous ne serez plus jamais triste de Baptiste Beaulieu

imageEditions Fayards, 2015. 271 pages.

MA NOTE : 9/10

Synopsis:

C’est l’histoire d’un médecin malheureux, qui ne se rappelle plus comment soigner depuis que sa femme est partie. Il a décidé de mettre fin à ses jours le soir même.
En se jetant dans un taxi pour régler quelques affaires à l’hôpital, il fait la connaissance de sa mystérieuse conductrice : une vieille dame excentrique capable de deviner quand les gens vont mourir, juste en les regardant dans les yeux. Pour convaincre le Docteur de revenir sur sa décision, elle exige sept jours durant lesquels il devra se soumettre à toutes ses fantaisies.
Le compte à rebours est lancé jusqu’à l’échéance finale. Qui gagnera du désespoir ou de la joie de vivre ? Que s’est-il passé dans la vie de cet homme pour qu’il en arrive là ? Qu’a vécu cette femme pour qu’elle prenne aussi violemment le parti de la vie et du bonheur ?
Avec une poésie joyeuse et une grande émotion, Baptiste Beaulieu imagine une merveilleuse rencontre entre deux êtres qui cherchent à réenchanter le monde.

Lire la suite « Alors vous ne serez plus jamais triste de Baptiste Beaulieu »